Le partenariat élargit la portée de Behavox en matière de solutions d’analyse des données qui protègent les plus grandes entreprises du pays et du monde entier contre les comportements illégaux, immoraux et malveillants en entreprise

NEW YORK — 15 juillet 2021 — Behavox, qui utilise l’IA pour fournir des informations qui protègent les entreprises des crises d’entreprise et des événements pouvant mettre fin à une société, a annoncé aujourd’hui un partenariat avec Nomura Research Institute (NRI) pour soutenir la demande croissante de solutions de Behavox en matière de conformité et de conduite au Japon.

Ce partenariat est la plus récente mesure stratégique prise par Behavox dans le cadre de son investissement à long terme sur le marché japonais. En octobre 2020, la société a ouvert son bureau à Tokyo et a nommé Taro Togo au poste de directeur général de Behavox au Japon. Ces développements aident Behavox à répondre aux demandes croissantes des nouveaux clients tout en assurant un meilleur soutien aux clients existants, notamment certaines des plus grandes banques du pays et du monde.

« Behavox est extrêmement enthousiaste à l’idée de desservir le marché japonais », a déclaré Togo. « Le partenariat avec NRI aide Behavox à approfondir son engagement envers le Japon et à faire évoluer notre entreprise en soutenant un nombre croissant d’entreprises et de sociétés financières. NRI est visionnaire et bien respecté dans le secteur des services financiers japonais. Nous sommes impatients de travailler en étroite collaboration pour respecter notre engagement envers nos clients. »

NRI est un chef de file en matière d’intégration de systèmes et de laboratoire d’idées au Japon, avec une vaste expérience dans la mise en œuvre de solutions mondiales. Le partenaire fournira des services-conseils et une assistance à la mise en œuvre aux clients japonais de Behavox, partagera des informations sur les risques de conduite au Japon et aidera l’IA de Behavox en partageant des données et en annotant le contenu japonais.

« Alors que le travail à distance devient la norme et que l’espace de travail poursuit son expansion de l’analogique vers le numérique, on remarque un intérêt croissant pour la gestion des risques de conduite au Japon, en particulier parmi les institutions financières », a déclaré Kazunori Hiroi, chef de service des solutions financières internationales chez NRI.

« Behavox est une société de premier plan dans ce domaine et a fait ses preuves dans les institutions financières en Europe et aux États-Unis. Avec les pratiques de NRI en matière de conseil et de services informatiques, nous contribuerons conjointement à l’avancement de la gestion des risques liés à la conduite au Japon. Nous sommes heureux d’avoir conclu ce partenariat. »

Alors que les équipes de conformité de nombreuses entreprises financières réglementées ont historiquement tendance à se concentrer sur l’atténuation des comportements non conformes, tels que les abus de marché, les délits d’initiés ou les collusions, on observe depuis quelques années une évolution progressive vers la gestion des comportements non financiers, tels que le harcèlement ou la discrimination en milieu de travail.

Behavox et NRI considèrent que de devenir des chefs de file régionaux au Japon dans l’utilisation des données pour protéger leurs activités dans un large éventail de mauvais comportements représente une formidable opportunité.

« Behavox est essentiellement une société axée sur les informations », explique Erkin Adylov, directeur général et fondateur de Behavox. « Nous fournissons des informations qui aident les entreprises à protéger leur entreprise, leurs dirigeants et leurs employés des crises d’entreprise et des événements pouvant mettre fin à une société. Nous permettons aux organisations japonaises de repérer les comportements illégaux, immoraux et malveillants. Nous sommes reconnaissants envers notre partenariat avec NRI. Ils pensent également que les entreprises ont un droit moral de protéger leurs opérations et leurs cultures d’entreprise contre les menaces internes qui compromettent l’intégrité de leurs activités. »